Optimisez votre espace de vie : Qualité de l’air intérieur

Sommaire

Vous passez environ 90 % de votre temps à l’intérieur, que ce soit au foyer, au travail ou à l’école. L’air que vous respirez dans cette atmosphère est donc essentiel à votre santé et à votre bien-être. C’est là qu’intervient IGIENAIR, société française spécialisée dans le traitement de l’air intérieur. Elle s’engage à accompagner ses clients dans leur lutte quotidienne contre les problèmes écologiques liés à la qualité de l’air avec ses 28 agences en France et 18 autres à l’international. Ses services comprennent l’analyse et la purification de l’air, l’audit, le contrôle et le conseil, l’ultra-propriété, la qualité de l’air intérieur, l’étanchéité des réseaux, etc. Ainsi, l’entreprise propose, entre autres, au public sa gamme de purificateurs d’air et son pilote de la qualité de l’air intérieur.

 

Pourquoi est-il important de se soucier de la qualité de l’air intérieur ?

 

L’air intérieur peut-être jusqu’à 5 fois plus pollué que l’air extérieur, pour différentes raisons, notamment les activités humaines, les matériaux de construction et d’ameublement, les moisissures, les acariens et la fumée de tabac. Tout cela peut entraîner un certain nombre de problèmes de santé, tel que : 

  • allergies et troubles respiratoires : l’asthme, la bronchite, la sinusite et les allergies peuvent être déclenchés ou aggravés par une exposition aux polluants de l’air intérieur ; 
  • fatigue et maux de tête : les COV et d’autres polluants peuvent causer des symptômes comme la fatigue, des maux de tête, des vertiges et des nausées ;
  • irritations des yeux, du nez et de la gorge : provoquant des rougeurs, des démangeaisons et des larmoiements ;
  • augmentation de la menace de maladies chroniques : une exposition prolongée à certains polluants de l’air intérieur peut élever le risque de maladies chroniques telles que l’asthme, le cancer du poumon et les maladies cardiaques

 

Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?

 

La santé et le bien-être dépendent de la caractéristique de l’air intérieur. Heureusement, il existe des mesures simples et efficaces pour parfaire la qualité de l’air dans votre logement.

 

Aérer régulièrement

La ventilation est le moyen le plus simple et le plus efficace d’éliminer les polluants de l’air intérieur :

  • ouvrez les fenêtres autant que possible, surtout les jours ensoleillés ; 
  • réalisez 10 à 30 minutes de renouvellement de l’air quotidienne, même en hiver ;
  • aérez votre maison tôt le matin ou tard le soir est indispensable, lorsque les niveaux de contamination sont plus faibles, si vous vivez dans une zone polluée.

 

Utiliser des purificateurs d’air

Les purificateurs d’air peuvent être un complément utile à la ventilation, en particulier si vous vivez dans une zone polluée ou si vous souffrez d’hypersensibilités ou d’asthme. Choisissez un outil équipé d’un filtre capable de capturer les particules fines, les allergènes et autres polluants.

 

Éliminer la fumée de tabac

La vapeur de tabac est l’une des principales causes de la pollution de l’air intérieur. Si vous fumez, évitez de le faire chez vous ou dans votre voiture.

 

Nettoyer régulièrement

La poussière et la saleté peuvent retenir les polluants dans l’air. Passez l’aspirateur et époussetez votre habitation régulièrement, en accordant une attention particulière aux tapis, aux meubles et aux rideaux. Lavez vos sols avec un détergent doux et de l’eau tiède.

 

Réduire l’utilisation de produits chimiques

Les produits chimiques contenus dans les nettoyants, les pesticides et les parfums d’intérieur peuvent libérer des polluants dans l’air. Dans la mesure du possible, optez pour des produits non toxiques ou naturels.

 

Contrôler l’humidité

Un taux d’humidité trop élevé peut favoriser la formation de moisissures, cela peut entraîner des problèmes respiratoires. Quand il est faible, il peut irriter les voies respiratoires, l’idéale est entre 30 et 60 %. Vous pouvez utiliser un hygromètre pour mesurer le degré de moiteur dans votre habitat.